Évangéliser du Nord à l’Est – Former des disciples – Étendre l’Église

Édito

Bonne année 2017 !

500 ans après le début de la Réforme, que pouvons nous souhaiter pour notre pays sinon de s’approprier les vérités redécouvertes au 16e siècle par les réformateurs ? Deux d’entre elles me semblent particulièrement pertinentes.

L’Écriture seule

D’après une enquête en ligne récente (1), 59 % des Français entre 18 et 35 ans cherchent un sens à leur vie. Ceci n’est-il pas lié au fait que 78 % d’entre eux ne croient pas qu’il y ait un Dieu ou se demandent s’il existe ? Lorsque nous pensons que le ciel est vide, nous ne savons pas d’où nous venons. Nous ignorons qu’un Dieu bienveillant a un projet pour chacun, qui se réalise en Jésus-Christ. Nous ne percevons notre place dans ce grand projet. La Bible donne la vision du monde dont chacun a tant besoin pour comprendre le sens de sa vie et le pourquoi de l’univers. Diffuser ce livre, le rendre accessible à un maximum de personnes… contribuera à cette redécouverte. Il a bouleversé des millions de vies et influencé bien des pays qui l’ont accueilli. Et si 500 ans après la Réforme, nos contemporains faisaient bon accueil à la Bible ?

La Gloire de Dieu seul

La Bible présente Dieu comme le créateur mais aussi le conservateur de la vie. Nous sommes dépendants de lui et non l’inverse. Il est souverain sur tous les peuples. C’est lui qui fixe à chacun la durée de son existence et l’étendue de son domaine. C’est encore lui qui a désigné Jésus-Christ comme le juste juge du monde entier. Et pourtant tant de gens l’ignorent et l’offensent quotidiennement. Que les événements de cette année poussent chacun, futurs dirigeants y compris, à reconnaitre sa grandeur et à rester à sa place de créature, reconnaissante pour tous ses dons.

Que l’année 2017 soit le témoin d’une redécouverte de l’héritage de la Réforme !

Jeannot Gauggel

(1) https://quedubonheurlenquete.fr